PIERRE LAPOINTE en vidéoclip et supplémentaire à Montréal

Pierre Lapointe dévoile aujourd’hui un nouveau vidéoclip pour accompagner la pièce Le monarque des Indes issue de son nouvel album. Une chanson composée par Pierre et son grand ami Albin de La Simone. Un petit moment joyeux décrivant l’excitation ressentie par deux êtres qui se rencontrent. Une description juste et légère d’un amour naissant, où les questionnements s’entremêlent au plaisir de l’inconnu face à la distance et les aléas de la vie.

Après un lancement à guichet fermé le 15 octobre dernier au Club Soda, Pierre Lapointe sera de retour sur scène en 2020 à l’Usine C de Montréal et au Grand Théâtre de Québec. Une supplémentaire s’ajoute également au Théâtre Maisonneuve le 17 juin 2020 dans le cadre des Francos de Montréal.

Toutes les dates de spectacle sur pierrelapointe.com


« Chaque fois que cet ardent Québécois nous fait parvenir ses nouveautés, c’est plus fort que nous:
il faut qu’on se jette dessus. Il y a quelque chose de très addictif dans sa façon de nous faire penser à Barbara
. »
 — L’Obs —

_______________________________________


« Pour déjouer l’ennui n’est que beauté pure. »
— RFI Musique —

_______________________________________


« Son disque n’est plus seulement hors d’âge : il affiche tranquillement sa parfaite modernité »
— Télérama —

_______________________________________


« Des textes finement ciselés, des musiques brillantes, une œuvre éminemment émouvante,
voilà un album magistral. Lapointe est un artiste exceptionnel.
» 
—Sylvain Ménard, Journal Métro —

_______________________________________


« L’album passe comme un songe éveillé, empli d’un romantisme intemporel
qui tue magnifiquement l’ennui dans l’œuf.
»
— LeTélégramme —

_______________________________________


« Pour déjouer l’ennui trouvera sa place parmi les œuvres indémodables du chanteur consacré » 
— Charles-Éric Blais-Poulin, La Presse —

_______________________________________


« Cet album est un chapelet de petites merveilles. »
— Sylvain Cormier, Le Devoir —

_______________________________________


« Pierre Lapointe demeure l’un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus habiles et créatifs du Québec. »
— Amélie Hubert-Rouleau, Huffpost Québec —

_______________________________________


« C’est sa voix qui marque le plus ici, je crois. Elle est belle, plus que jamais,
à chanter dans ce calme immense qui l’entoure.
»
— François Marchesseault, ICI musique —

_______________________________________


« Il en résulte une bulle musicale d’une grande beauté, sans artifice, à hauteur d’homme. » 
—Geneviève Bouchard, Le Soleil —

_______________________________________


« Il y a des mots qui font un bien fou dans le nouvel album du chanteur québécois Pierre Lapointe. 
Des vers sensibles posés sur des mélodies très douces qui vont droit au cœur.
»
— We Culte ! —

_______________________________________


« Le dépouillement et le romantisme bouleversants de « Pour déjouer l’ennui » (fabuleux titre) 
fait de ce dernier album un de ses sommets, confinant à l’intemporel des grands classique
» 
— Sud Ouest —

_______________________________________


« Le génie québécois s’est adjoint les talents du réalisateur Albin de la Simone pour poser quelques 
guitares et claviers autour de ce chant qui respire entre Brassens, Le Forestier et Françoise Hardy
» 
— Le Journal du Dimanche —